Vous êtes ici :

L’enjeu énergétique : le double message du Conseil de développement de la Métropole


16 octobre 2017

Dans le cadre de sa mobilisation en faveur de la transition énergétique, la Métropole de Lyon élabore un schéma directeur des énergies (SDE) qui viendra enrichir les actions du Plan Climat Énergie Territorial.

A cette occasion, le Conseil de Développement a été saisi d'une demande de contribution à l’élaboration de ce projet.

Pour construire sa contribution et connaître le ressenti et les attentes des habitants, usagers et citoyens, le CdD s'est appuyé sur les réflexions de trois familles de citoyens-acteurs "en puissance":

-  la jeune génération qui porte l’avenir de l’enjeu énergétique et de ses incidences sur toutes les orientations politiques ;

-  les petites et moyennes entreprises (PME) qui  ont un double rôle à jouer à partir des impératifs énergétiques, elles sont le socle d'une politique industrielle active et de création d'emplois, par ailleurs elles constituent un gisement de ressources potentielles ;

-  et les ménages qui, au regard de leur Habitat, offrent des opportunités de réduction de la consommation, d’amélioration du confort et de récupération d’énergie.

Pour écouter et échanger avec ces trois familles de « consom'acteurs », le CdD a organisé une série de 5 rencontres et ateliers, réunissant participants extérieurs concernés par une telle problématique (environ 120 au total) et membres du CdD (60 environ), dans des lieux choisis précisément pour illustrer les enjeux pressentis en matière de maîtrise d'énergie.

De cette écoute, un double message en ressort :

 

  1. La transition énergétique est l’affaire de tous

L'enjeu énergétique dans sa pratique quotidienne ne peut être « décorrélé » des usages de consommations et qu'il ne pourra être efficacement engagé qu’avec la mobilisation de tous les acteurs : États - Collectivités, mais aussi entreprises et citoyens. 

Pour favoriser davantage le passage à l’action, deux leviers majeurs ont été identifiés :

-  Une meilleure appropriation des enjeux énergétiques s’impose. Elle passe par la connaissance des ressources, des dispositifs et des interlocuteurs susceptibles de conseiller la société civile et d’accompagner le changement. C’est pourquoi le CdD relaie et soutient deux logiques d’actiondans lesquelles s’inscrivent toutes les propositions de la société civile (au nombre de 20 dans la contribution finale) : « informer pour associer, informer en associant » et « accompagner pour réaliser, accompagner en réalisant ».

-  Trois chaines d’interlocuteurs et « consom’acteurs » à identifier prioritairement

Pour chaque famille d’acteurs, une chaîne de parties prenantes spécifiques doit être identifiée et mobilisée. Spécifiques parce que chaque famille d’acteurs a des attentes, des contraintes et des pouvoirs d’agir différents dont il faut tenir compte. Et parce que les interlocuteurs, les leviers et les portages administratifs et financiers ne sont pas les mêmes.

Clarifier et faire connaître le « qui fait quoi » pour les PME en zones d’activités, pour les ménages en général et pour les publics précaires sont des conditions préalables à l’action.

Des ressources documentaires et des facilitations existent déjà ; mais elles sont en fait plutôt prévues pour un temps d'expérimentations de la maitrise d’énergie alors que le projet de SDE fera entrer notre Société métropolitaine dans celui de la généralisation des actions. Par étapes successives et progression d’objectifs, naturellement.

 

2. Pour une logique de Métropole « servicielle » : le bon niveau pour élaborer des modes d’action publique de maitrise de l’énergie avec la Société civile

 Chacun a un rôle actif à jouer pour prendre part à la transition énergétique. Celui de la Métropole de Lyon pourrait consister à :

Donner envie, en faisant de la pédagogie des enjeux de la transition énergétique et en soutenant les nombreux réseaux contribuant à cette sensibilisation ;

Développer la capacité d’agir de chacun, en veillant notamment à la cohérence et à la lisibilité des services liés à l’énergie ;

Envisager un mode d’action publique métropolitaine « inter-délégations » afin de penser ensemble les enjeux énergétiques, le développement solidaire, le cadre de vie, la compétitivité économique…

 

Le projet de Schéma Directeur des Énergies constitue une initiative novatrice de la part de la Métropole de Lyon et une première pour les Métropoles de notre pays.

C’est pourquoi, le CDD estime que ce document planificateur pourrait être présenté en affichant la volonté de la Métropole de pratiquer une logique « servicielle » dans ce domaine, comme elle l’a déjà fait pour le Numérique.

Ce qui renforcerait l’appropriation des consom’acteurs et par la suite, leur mobilisation future faisant d’eux des citoyens agissants.

 

La contribution du CdD à l’élaboration du Schéma directeur des énergies (SDE)

La synthèse de la contribution