Vous êtes ici :

Voir ou revoir la conférence "Enseigner/Apprendre à l'heure du numérique"


Caroline Januel | 18 juillet 2016 | Mots-clés Numérique Activités culturelles et créatives

Quelle formation pour demain ? 

 

Le Conseil de développement s’est saisi de cette question avec l’éclairage de deux experts et praticiens, Michel Lussault et Jean-Pierre Berthet. Retour sur la Conférence « Grands Témoins » du 20 juin 2016.

 

----------------------------

Vers un enseignement « augmenté » grâce au numérique

Le numérique n’est pas une simple évolution technique des sociétés mais bien « une révolution anthropologique ». Pourquoi ? Parce qu’« elle change le décorum de la société dans son intégralité » et à une vitesse folle souligne Michel Lussault. Elle ne cesse de remettre en question des choses que nous pensions acquises et de nouveaux « objets » apparaissent sans cesse : objets connectés, algorithmes, intelligence artificielle, big data…
 
Quelle posture adopter face à cette accélération permanente et ces innovations technologiques ? Embarras, angoisse, pessimisme, appel à la vigilance, les réactions sont très variables, y compris dans le monde de l’éducation. Certains se réjouissent de ne pas savoir ce qui les attend ; d’autres plus pessimistes formulent de nombreuses réserves et appellent à revenir aux fondamentaux. Quant à Michel Lussault, il suggère de devenir des « pionniers lucides » prêts à avancer dans l’inconnu et à accompagner les transformations en cours, même si les risques existent.
Il se montre aussi rassurant : les dispositifs numériques n’ont pas vocation à remplacer les enseignants mais leur permettent d’« augmenter » leurs enseignements, c’est-à-dire de les enrichir. Et ces perspectives sont excitantes pour nombre d’enseignants et d’élèves ! « Enseigner avec le numérique, c’est admettre et faire avec cette logique d’augmentation et accepter d’être dans l’incertitude de ce que cela va produire. Faire des choix politiques et sociétaux, c’est faire la part entre l’incertitude et l’excitation ».

 

----------------------------

Réinventer les manières d’enseigner et les espaces d’apprentissage

Soulignant le contraste entre les manières d’apprendre des jeunes du 21ème siècle et les manières d’enseigner, Jean-Pierre Berthet s’interroge : va-t-on reproduire encore longtemps les mêmes modèles ou changer les manières d’enseigner ?
Comment se réinventer ? Une option est de repenser les espaces d’apprentissage. Le LearningLab Centrale Lyon-EM Lyon en est une bonne illustration. Ce laboratoire d’innovations pédagogiques travaille à la fois sur les méthodes pédagogiques, l’impact des technologies et l’environnement d’apprentissage. Il comporte des espaces flexibles permettant l’adaptation de l’environnement aux situations d’apprentissage, grâce au mobilier, à l’agencement, au décor, au design, aux couleurs, à l’acoustique, au confort… Il expérimente. Il teste par exemple les robots de télé-présence, permettant la participation à distance d’étudiants malades ou hospitalisés à des cours, à des séances de travail collectives, mais aussi des cours faits par des enseignants à l’étranger, la participation d’experts extérieurs à des jurys de sélection…
Ces évolutions des espaces d’apprentissage s’observent dans le monde entier et n’ont pas fini de faire parler d’eux. Pour preuve, un réseau des lieux favorisant l’innovation pédagogique, le LearningLab Network, regroupant actuellement 40 institutions d’enseignement supérieur, des organismes de formation professionnelle, des acteurs internationaux, des établissements du secondaire, a vu le jour en novembre 2014.

 

----------------------------

Voir ou revoir l'intégralité de cette conférence en vidéo...

 

 

LES CHAPITRES :

00:00:00 Le mot de la présidente du Conseil de Développement - Anne Marie Comparini
00:04:01 Présentation des intervenants - Henri Jacot
00:09:38 "Le numérique : une révolution anthropologique" - Michel Lussault 
00:32:25 "Enseigner et apprendre avec le numérique : impact sur les espaces d’apprentissage" - Jean-Pierre Berthet 
00:47:44 « Le LearningLab Centrale Lyon-EM Lyon : laboratoire d’innovations pédagogiques ».
00:57:16 Questions/Réponses : Quels sont les effets du numérique dans le champ de la formation et plus particulièrement dans la relation enseignant-apprenant ? // Quels sont les enjeux en termes d’emplois et d’activités dans le domaine de la formation ?
01:16:13 Questions/Réponses : Un des problèmes récurrents à l’usage du numérique à des fins pédagogiques est le manque d’équipements au sein des établissements. Comment y remédier ?
01:41:20 : Questions/Réponses : N’y a-t-il pas un risque de voir certains industriels s’approprier l’enseignement et la formation en utilisant les leviers du matériel ou des logiciels ?

 

----------------------------

Les « Grands Témoins »

 

MICHEL LUSSAULT dirige l’Institut Français de l’Education (Ifé) depuis octobre 2012. Il est également président du Conseil supérieur des programmes. Il a exercé de nombreuses autres fonctions, telles que la présidence du PRES de Lyon de 2008 à 2013. Spécialiste de géographie urbaine, il connaît bien le processus d’urbanisation et ses conséquences, ainsi que la métropolisation.

JEAN-PIERRE BERTHET est directeur du LearningLab Centrale Lyon - EMLyon, un laboratoire d’innovation pédagogique commun aux deux grandes écoles. Ingénieur en informatique, il a occupé de nombreuses fonctions, notamment à l’Ardemi (association pour la recherche-développement de l’enseignement multimédia interactif), croisant les questions de formation et de numérique. Il est également directeur de la stratégie numérique de l’Ecole Centrale de Lyon et expert auprès de la Mission de la Pédagogie et du Numérique pour l’Enseignement Supérieur (MiPNES).