Vous êtes ici :

Organisation


Le Conseil de développement dispose de plusieurs instances qui permettent à ses 200 membres de se réunir afin de produire des idées mais également de délibérer sur les propositions faites par l'ensemble du Conseil.


.

La présidente

Elle a été Désignée par le Président de la Métropole, elle assure des fonctions d’animation, de veille stratégique pour permettre la cohérence globale des travaux du Conseil de développement. Elle joue également un rôle de représentation du Conseil de développement à l’échelle régionale et nationale. 

 

Le bureau

Il est composé d’au moins deux représentants de chaque collège et des pilotes des groupes de travail. Le bureau accompagne la Présidente du Conseil de développement afin de proposer, valider et arbitrer certains choix dans ses grandes orientations et dans l’organisation de ses travaux.

 

L’assemblée plénière

Les assemblées plénières réunissent tous les membres titulaires ainsi que les membres associés ( sans droit de vote) concernés par la thématique traitée. Elles sont l’occasion de partager les avancées et conclusions des différents groupes de travail, et de présenter, débattre et adopter les contributions qui en découlent.

 

Les commissions

 Il existe trois commissions permanentes, lieux de capitalisation, de veille et de suvi autour des trois grands axes de travail du Conseil de développement à savoir :

- la solidarité et la cohésion sociale

- l'aménagement urbain, les mobilités et l'environnement

- les facteurs du développement économique

 

La commission générale

 Les nouvelles compétences de la Métropole imposent de réfléchir et d’agir dorénavant de manière transversale. De ce fait pour nombre de travaux, il peut être envisagé qu’une séance regroupant les divers groupes de travail sur un sujet donné soit prévue avant l’assemblée plénière. La commission générale pourrait être ce lieu de mise en commun des propositions issues de groupe différents.

 

Les groupes de travail (GT)

Ils sont constitués de manière ad hoc en fonction de la thématique et sur la base du volontariat des membres du Conseil de développement. Ils permettent ainsi de traiter des sujets issus des saisines ou auto-saisines, dans un souci de diversité des regards et de construction collective d’une réflexion.

La réussite de ces espaces de travail dépend de la diversité des points de vue qui les composent. C’est pourquoi les membres sont encouragés à ne pas travailler uniquement sur des sujets concernant leur domaine de spécialité.

Certains de ces groupes de travail, dénommés formats diversifiés, peuvent réunir un nombre limité de membres de la société civile organisée autour d’attentes spécifiques portées ces acteurs et le Conseil de développement.

 

Les pilotes et comités de pilotage

Des pilotes sont désignés pour le suivi et la préparation des séances et des travaux des commissions et groupes de travail thématiques. Ils sont également pleinement impliqués dans les phases de rédaction et de présentation des contributions. Ils sont épaulés par d’autres membres ainsi que l’équipe de la Mission participation.