Vous êtes ici :

Présentation


Le Conseil de développement est une instance consultative, instituée à la Métropole par la délibération du 11 mai 2015. C'est un lieu de dialogue et de réflexion pour construire collectivement des propositions sur les politiques publiques. Il s’agit d’un espace de travail indépendant, accueillant et ouvert.
Cette assemblée d’acteurs et citoyens éclaire la Métropole sur les évolutions sociétales à prendre en compte par leurs avis et propositions fondées sur leur vécu et leurs connaissances : leur expertise.

 

UNE COMPOSITION HYBRIDE

Le Conseil de développement de la Métropole regroupe 200 membres répartis en six collèges. L'objectif de cette est de donner la parole à la fois à la société civile organisée et aux citoyens volontaires afin de les relier et de favoriser leurs échanges.

 

Collège 1 - 30 membres

Chambres consulaires, entreprises, syndicats, organisations professionnelles, économie sociale et solidaire…

 

Collège 2 - 30 membres

Enseignement supérieur, recherche et innovation, culture, logement, urbanisme, emploi et formation, santé…

 

Collège 3 - 36 membres

Activités sociales, habitat, solidarité et lutte contre l’exclusion, transports, environnement et développement durable, consommateurs, jeunes, …

 

Collège 4 - 45 membres

Conseils de quartier, comités d’intérêts locaux, ou structures assimilées…

 

Collège 5 - 45 membres

Tirés au sort après appel à candidature pour assurer une représentation diversifiée et sur la base de l’expression de leur motivation.

 

Collège 6 - 22 membres

Désignés par le président de la Métropole sur proposition de la présidente du conseil de développement.

 

.

OUVERTURE DU CDD

 

Par leur compétence spécifique à un domaine d’activité, ils contribuent de manière ponctuelle au travail du Conseil de développement sur les thématiques pour lesquelles ils sont reconnus comme experts. Ils apportent ainsi un éclairage utile et enrichissant aux membres du Conseil de développement.

 

Ils sont destinataires de l’ensemble des publications du Conseil de développement et invités aux séances d’information-débat ou forums. Ils participent à un groupe de travail du Conseil de développement, afin de permettre l’enrichissement et la diversité des regards sur un sujet donné. Ils sont invités (sans droit de vote) aux séances plénières concernées par ce groupe de travail.