Vous êtes ici :

Renouvellement du Conseil de développement


2 juin 2021

Après cinq années d’activité, le mandat 2015-2020 du Conseil de développement a pris fin en mars 2021. Depuis, des réflexions ont été engagées afin de renouveler la vocation et les missions du CdD. Une nouvelle formule de cette instance sera délibérée au Conseil métropolitain de juin 2021, avec un lancement prévu pour la rentrée 2021.

Une page se tourne : fin du mandat 2015-2020

Le mandat du Conseil de développement a pris fin en mars 2021. Cinq années marquées par un engagement fort de tous ses membres sous la Présidence d’Anne Marie Comparini,  la publication de douze contributions et l’organisation de plus de cent ateliers et réunions de travail. On peut se rappeler notamment de l’organisation du “Grand rendez-vous de la Métropole” : une démarche inédite qui a permis, entre janvier et décembre 2016, une série de rencontres autour de la question « Quelles activités, quels emplois demain dans la métropole ? » entre citoyens, acteurs du monde associatif, entreprises, et services de la Métropole et des communes. 

Pour en savoir plus sur les cinq dernières années du Conseil de développement, nous vous invitons à lire la contribution “Le CDD au cœur du quotidien des habitants et des transformations de la société” : un bilan critique d’activité produit par les membres du CdD. 

Anne-Marie Comparini a également tenu à adresser un dernier email de remerciements à toutes les personnes qui ont contribué à cette instance afin de “partager une réflexion personnelle sur l'action menée ensemble”.

Lancement du prochain Conseil de développement à la rentrée 2021

Depuis mars dernier, un travail de réflexion collective sur les futures missions du Conseil de développement a été initié par Laurence Boffet, Vice-présidente à la participation citoyenne.

La progressive intégration de dispositifs de participation dans les processus d’élaboration des politiques publiques pousse à réinterroger le rôle du CdD. La réflexion sur la vocation du prochain CdD a ainsi été guidée par la volonté de créer des espaces de dialogue ouverts sur le territoire métropolitain. Le CdD aurait ainsi une une triple missions : une mission de porte-voix des préoccupations et attentes des grands lyonnais, d’observateur-révélateur des signaux faibles et de médiateur en organisant des débats publics de qualité sur des sujets métropolitains.Le projet de renouvellement de l’instance sera délibéré au Conseil métropolitain du 21 juin 2021 pour un lancement de la nouvelle formule du Conseil de développement à la rentrée prochaine.