Vous êtes ici :

Vers un autre demain, plus raisonnable, solidaire et créatif


7 juillet 2020

Pendant le confinement, le Conseil de développement (CdD) s’est rapproché des acteurs du territoire (corps intermédiaires, associations, centres sociaux, MJC, réseaux économiques ou de formation, porteurs de pratiques citoyennes…) qui agissent en apportant des réponses concrètes dans un esprit de solidarité aux attentes et besoins des habitants.

Dans ce contexte, il les a interrogés sur leurs initiatives : anciennes mais adaptées aux exigences du confinement (et déconfinement progressif) ou réponses inventées sous des formes inédites pour apporter leur aide aux difficultés et aux fractures déjà connues, mais exacerbées par l'urgence.

Son objectif : valoriser leurs activités auprès des institutions et les soutenir dans leur développement en cohérence avec la volonté de promouvoir un tel civisme renaissant au quotidien ; rechercher ce qui pourrait favoriser l’appropriation citoyenne, la fertilisation croisée des initiatives et l’intervention interinstitutionnelle.

 

> Un objectif en deux temps :

1. Dans un premier temps, le présent et le futur proche (notamment estival), le CdD a « relayé » ces initiatives (entre elles et vis-à-vis des institutions) pour contribuer à leur plus grande visibilité et efficacité. Et a analysé comment « les institutions les prennent-elles en compte ? ». Avec la visée d'établir une « alerte » sur la suite à court terme et sur l’articulation initiatives-actions publiques.

Ce fut l’objet de sa première note remise dès le 27 mai au Président de la Métropole dans le cadre de la Mission pour le déconfinement. Intitulée « Poursuivre l’Urgence – Renforcer la Coordination », elle proposait une vingtaine de recommandations pour faire face aux risques importants de la période estivale, en cette année « pas comme les autres », pouvant lourdement marquer certains territoires de la Métropole, voire handicaper durablement leur développement pour les mois et années à venir.

2. Dans un second temps, les initiatives ont servi de base de réflexion pour la période de la relance et de la transformation dans la Métropole. Leur prise en compte potentielle dans cette période « à venir » a été complétée par des échanges élargis à d'autres acteurs et réseaux sur des sujets plus programmatiques : nouvelles façons de se nourrir, se former, se cultiver et d'intégrer le monde du travail, nouvelles manières de vivre la Ville par un urbanisme et un habitat repensé, et coopérations interprofessionnelles originales pour une économie de « circuits courts » et de durabilité.

C’est l’objet de sa seconde contribution qui vient d’être remise au nouveau Président de la Métropole. Intitulée « Plaidoyer pour la relance et la transformation à moyen et long terme dans la Métropole », elle propose Vingt recommandations pouvant être mises en œuvre lors de la phase qui s’ouvrira à partir de septembre, dont certaines relatives à la transformation à opérer dans la gouvernance de l’action publique métropolitaine.

 

Découvrez ici cette contribution, véritable guide de bonnes pratiques pour tous et toutes en cette période de remise en route de notre société.

 

Anne-Marie Comparini                                                 

Présidente du Conseil de développement

Henri Jacot

Vice-Président du Conseil de développement